fr.sinergiasostenible.org
Nouvelles recettes

Pommes Frites revient à Manhattan 1 an après avoir été détruit dans une explosion de gaz mortelle

Pommes Frites revient à Manhattan 1 an après avoir été détruit dans une explosion de gaz mortelle



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Un an après la destruction de la propriété dans une énorme explosion de gaz, Pommes Frites a rouvert, cette fois dans le West Village

Pommes Frites, qui se tenait dans son emplacement d'East Village pendant 18 ans, a finalement ouvert ses portes dans sa nouvelle maison.

Pommes Frites, le restaurant de frites de style belge de 18 ans qui a été détruit dans une explosion de gaz dévastatrice en mars 2015 dans l'East Village de Manhattan, a rouvert ses portes, cette fois dans le West Village.

À la fin du mois de mars de l'année dernière, une falsification illégale d'une conduite de gaz a entraîné une explosion qui a provoqué l'effondrement de deux bâtiments sur la Deuxième Avenue, ainsi que d'une propriété voisine. Parmi les autres commerces détruits figuraient Sushi Park et un magasin de quartier de longue date, Sam's Deli.

Au moins 19 personnes ont été blessées dans l'explosion et deux hommes, âgés de 23 et 27 ans, ont été écrasés à mort.

Plus tôt cette année, Maria Hrynenko – la propriétaire du 121 Second Avenue où l'explosion a eu lieu – a été inculpée, avec son fils et trois autres personnes, d'homicide involontaire coupable pour avoir falsifié illégalement des conduites de gaz afin de siphonner du gaz entre les bâtiments.

Pommes Frites a ouvert ses portes dans son nouvel espace de la rue MacDougal le lundi 23 mai.

« La réouverture est extrêmement poignante pour moi », a déclaré Suzanne Levinson, copropriétaire de Pommes Frites, au New York Times. "Mais cela ne change rien à ce qui s'est passé. Le jour où l'immeuble s'est effondré, je n'ai pas pleuré la perte de mon entreprise. Je n'ai pas pleuré la perte de mon entreprise depuis un jour. C'est juste une entreprise.

« Quand je pense à ce qui nous est arrivé, je ne pense pas à nous, je pense à ce qui est arrivé aux jeunes hommes. Nous sommes insignifiants par rapport à l'impact que cela a eu, par rapport à ce qui est arrivé aux familles et aux proches. Nous sommes des frites.


Affichage actuel : Indices culinaires

4 septembre 2015 | Publié dans Indices culinaires | Par Alexis Trass Walker

Soupe aux champignons à base de bouillon d'os.
Crédit photo : Ariane Resnick

Publié pour la première fois le 13 mars 2015

Le bouillon d'os est une tendance de santé assez nouvelle, mais c'est l'un des aliments les plus anciens de l'humanité. Depuis aussi longtemps que nous cuisinons de la viande, nous faisons ensuite bouillir les os avec de l'eau. Bien qu'il y ait de nombreux avantages pour la santé des produits d'origine animale bien approvisionnés, il y en a encore plus du bouillon d'os. Riche en collagène, en gélatine, en acides aminés, en CLA et en oméga 3, et utile pour guérir les maladies telles que l'inflammation, les blessures sportives, la cellulite, les fuites intestinales et le SCI, le bouillon d'os d'animaux biologiques nourris à l'herbe et élevés au pâturage est d'Amérique. 8217s nouveau super aliment puissant.

Souvent confondu avec le bouillon d'os, le bouillon d'os est le résultat de l'ébullition d'os d'animaux avec de l'eau beaucoup plus longtemps que pour le bouillon, et sans avoir besoin d'un bouquet garni. Avec de nombreuses heures de mijotage, le goût et les bienfaits pour la santé des oignons ou des carottes seraient perdus depuis longtemps, bien que vous puissiez certainement les ajouter après. Vous n'avez qu'à ajouter une petite quantité de sel et du vinaigre de cidre de pomme pour aider à extraire les minéraux des os, en plus des os et de l'eau.

Si le processus vous semble familier, vous connaissez peut-être déjà une version ethnique du bouillon d'os. Dans la culture juive, la soupe au poulet bouillie est un remède courant contre le rhume et est affectueusement appelée « pénicilline juive ». Les cultures asiatiques consomment du « bouillon de longue vie » pour favoriser la longévité, et presque tous les groupes indigènes dans le monde ont leur version. Cependant, ce n'est qu'au cours des deux dernières années que le bouillon d'os a gagné en popularité en Amérique, alimenté à la fois par le mouvement du régime paléo et par l'ouverture de cafés à bouillon d'os dans les grandes villes.

Soupe de légumes à base de bouillon d'os.
Crédit photo : Ariane Resnick

Les avantages du bouillon d'os sont multiples, mais ils ne peuvent être obtenus qu'à partir d'os correctement approvisionnés. Si vous faites bouillir des os conventionnels d'élevage industriel, vous concentrerez les pesticides dont les animaux sont nourris, les hormones et les antibiotiques qui leur sont administrés, et toutes leurs conditions inflammatoires. Le bouillon d'os n'est utile que s'il est fait d'os nourris à l'herbe, élevés au pâturage et biologiques. Cela dit, tous les types d'os sont bons pour le bouillon, des carcasses de poulet aux pieds de porc en passant par les jarrets d'agneau. Vous pouvez en utiliser un ou un mélange et choisir la saveur animale que vous préférez. Vous pouvez utiliser les restes d'os cuits d'un repas que vous avez préparé ou les acheter spécifiquement pour faire du bouillon.

Mon ratio pour faire du bouillon d'os est simple : 1 livre d'os pour 1 litre d'eau, avec 1 cuillère à café de sel et ½ cuillère à soupe de vinaigre de cidre. Si vous utilisez des os crus, le goût sera amélioré en les faisant d'abord brunir dans la casserole, mais ce n'est pas nécessaire. Le bouillon d'os est cuit pendant 2-3 heures dans une cocotte-minute, 12-24 heures sur la cuisinière ou 24-48 heures dans une mijoteuse. Après avoir mijoté pendant la bonne durée pour votre méthode de cuisson, laissez refroidir et égouttez les os. Vous pouvez augmenter le rapport pour faire n'importe quelle quantité de bouillon, et il se congèle très bien, assurez-vous de le refroidir complètement d'abord. La graisse qui s'accumule sur le dessus une fois que le bouillon est froid est riche en nutriments et peut remplacer le beurre ou l'huile dans d'autres recettes. Il peut être utilisé comme boisson réchauffante, base pour les soupes ou pour remplacer l'eau lors de la cuisson de céréales ou de légumineuses. J'ai 50 recettes pour tout, des ragoûts aux toniques en utilisant du bouillon d'os dans mon prochain livre, Le miracle du bouillon d'os, qui sera publié à la fin du printemps par Skyhorse Publishing. Quelle que soit la manière dont vous l'utilisez, le bouillon d'os est un outil simple et délicieux pour le bien-être.

Chef Ariane Resnick
Crédit photo : Chris Bacarella Photographie

Ariane Resnick est une chef privée et une nutritionniste certifiée qui se spécialise dans la cuisine biologique de la ferme à la table et crée des aliments indulgents, apparemment «normaux» à partir d'ingrédients alimentaires entiers impeccablement propres. Elle a cuisiné pour des célébrités telles que Gwyneth Paltrow, Chris Martin, Matt Groening, Lisa Edelstein et Jeff Franklin, et a été présentée dans des médias tels que Well + Good NYC, In Style, Star, Goop.com, food.com, Huffington Post, Refinery29.com, Muscle & Fitness, Men's Fitness, et Réseau alimentaire’s Haché. Elle a également survécu à un stade avancé de la maladie de Lyme et à un empoisonnement chimique, et s'est rétablie de manière holistique des deux. Lorsqu'il ne prépare pas de plats savoureux joliment présentés qui s'adaptent à presque toutes les restrictions alimentaires, Resnick consulte les clients et les chefs sur le bien-être et la nutrition, et fournit des instructions pratiques sur des moyens simples de cuisiner plus sainement. Son premier livre, Le miracle du bouillon d'os, sera publié à la fin du printemps par Skyhorse Publishing.

À venir : Ready4Air (TV) Les îles Vierges britanniques : une nouvelle destination mode

Deborah Mitchell Media Associates – Crédit photo : Debbie Mitchell – Conception graphique : Nay Ayache

La productrice de télévision réseau nominée aux Emmy Deborah Mitchell est une vétéran d'ABC et de CBS News, membre de la Producers Guild of America et membre du conseil d'administration du James Beard Broadcast and Media Awards Committee. Grâce à Deborah Mitchell Media Associates, elle créera votre personnalité en ligne avec un site Web personnalisé, vous réservera la bonne émission de télévision, gérera vos profils de médias sociaux et vous mettra en contact avec les meilleurs et les plus brillants influenceurs numériques. Deborah est une contributrice hebdomadaire pour Entrepreneur.com et auteur de Donc, vous voulez passer à la télévision. Vous pouvez suivre Deborah @SocialTVDeb et/ou envoyer un e-mail à [email protected]


Affichage actuel : Indices culinaires

4 septembre 2015 | Publié dans Indices culinaires | Par Alexis Trass Walker

Soupe aux champignons à base de bouillon d'os.
Crédit photo : Ariane Resnick

Publié pour la première fois le 13 mars 2015

Le bouillon d'os est une tendance de santé assez nouvelle, mais c'est l'un des aliments les plus anciens de l'humanité. Depuis aussi longtemps que nous cuisinons de la viande, nous faisons ensuite bouillir les os avec de l'eau. Bien qu'il y ait de nombreux avantages pour la santé des produits d'origine animale bien approvisionnés, il y en a encore plus du bouillon d'os. Riche en collagène, en gélatine, en acides aminés, en CLA et en oméga 3, et utile pour guérir les maladies telles que l'inflammation, les blessures sportives, la cellulite, les fuites intestinales et le SCI, le bouillon d'os d'animaux biologiques nourris à l'herbe et élevés au pâturage est d'Amérique. 8217s nouveau super aliment puissant.

Souvent confondu avec le bouillon d'os, le bouillon d'os est le résultat de l'ébullition d'os d'animaux avec de l'eau beaucoup plus longtemps que pour le bouillon, et sans avoir besoin d'un bouquet garni. Avec de nombreuses heures de mijotage, le goût et les bienfaits pour la santé des oignons ou des carottes seraient perdus depuis longtemps, bien que vous puissiez certainement les ajouter après. Vous n'avez qu'à ajouter une petite quantité de sel et du vinaigre de cidre de pomme pour aider à extraire les minéraux des os, en plus des os et de l'eau.

Si le processus vous semble familier, vous connaissez peut-être déjà une version ethnique du bouillon d'os. Dans la culture juive, la soupe au poulet bouillie est un remède courant contre le rhume et est affectueusement appelée « pénicilline juive ». Les cultures asiatiques consomment du « bouillon de longue vie » pour favoriser la longévité, et presque tous les groupes indigènes dans le monde ont leur version. Cependant, ce n'est qu'au cours des deux dernières années que le bouillon d'os a gagné en popularité en Amérique, alimenté à la fois par le mouvement du régime paléo et par l'ouverture de cafés à bouillon d'os dans les grandes villes.

Soupe de légumes à base de bouillon d'os.
Crédit photo : Ariane Resnick

Les avantages du bouillon d'os sont multiples, mais ils ne peuvent être obtenus qu'à partir d'os correctement approvisionnés. Si vous faites bouillir des os conventionnels d'élevage industriel, vous concentrerez les pesticides dont les animaux sont nourris, les hormones et les antibiotiques qui leur sont administrés, et toutes leurs conditions inflammatoires. Le bouillon d'os n'est utile que s'il est fait d'os nourris à l'herbe, élevés au pâturage et biologiques. Cela dit, tous les types d'os sont bons pour le bouillon, des carcasses de poulet aux pieds de porc en passant par les jarrets d'agneau. Vous pouvez en utiliser un ou un mélange et choisir la saveur animale que vous préférez. Vous pouvez utiliser les restes d'os cuits d'un repas que vous avez préparé ou les acheter spécifiquement pour faire du bouillon.

Mon ratio pour faire du bouillon d'os est simple : 1 livre d'os pour 1 litre d'eau, avec 1 cuillère à café de sel et ½ cuillère à soupe de vinaigre de cidre. Si vous utilisez des os crus, le goût sera amélioré en les faisant d'abord brunir dans la casserole, mais ce n'est pas nécessaire. Le bouillon d'os est cuit pendant 2-3 heures dans une cocotte-minute, 12-24 heures sur la cuisinière ou 24-48 heures dans une mijoteuse. Après avoir mijoté pendant la bonne durée pour votre méthode de cuisson, laissez refroidir et égouttez les os. Vous pouvez augmenter le rapport pour faire n'importe quelle quantité de bouillon, et il se congèle très bien, assurez-vous de le refroidir complètement d'abord. La graisse qui s'accumule sur le dessus une fois que le bouillon est froid est riche en nutriments et peut remplacer le beurre ou l'huile dans d'autres recettes. Il peut être utilisé comme boisson réchauffante, base pour les soupes ou pour remplacer l'eau lors de la cuisson de céréales ou de légumineuses. J'ai 50 recettes pour tout, des ragoûts aux toniques en utilisant du bouillon d'os dans mon prochain livre, Le miracle du bouillon d'os, qui sera publié à la fin du printemps par Skyhorse Publishing. Quelle que soit la manière dont vous l'utilisez, le bouillon d'os est un outil simple et délicieux pour le bien-être.

Chef Ariane Resnick
Crédit photo : Chris Bacarella Photographie

Ariane Resnick est une chef privée et une nutritionniste certifiée qui se spécialise dans la cuisine biologique de la ferme à la table et crée des aliments indulgents, apparemment «normaux» à partir d'ingrédients alimentaires entiers impeccablement propres. Elle a cuisiné pour des célébrités telles que Gwyneth Paltrow, Chris Martin, Matt Groening, Lisa Edelstein et Jeff Franklin, et a été présentée dans des médias tels que Well + Good NYC, In Style, Star, Goop.com, food.com, Huffington Post, Refinery29.com, Muscle & Fitness, Men's Fitness, et Réseau alimentaire’s Haché. Elle a également survécu à un stade avancé de la maladie de Lyme et à un empoisonnement chimique, et s'est rétablie de manière holistique des deux. Lorsqu'il ne prépare pas de plats savoureux joliment présentés qui s'adaptent à presque toutes les restrictions alimentaires, Resnick consulte les clients et les chefs sur le bien-être et la nutrition, et fournit des instructions pratiques sur des moyens simples de cuisiner plus sainement. Son premier livre, Le miracle du bouillon d'os, sera publié à la fin du printemps par Skyhorse Publishing.

À venir : Ready4Air (TV) Les îles Vierges britanniques : une nouvelle destination mode

Deborah Mitchell Media Associates – Crédit photo : Debbie Mitchell – Conception graphique : Nay Ayache

La productrice de télévision réseau nominée aux Emmy Deborah Mitchell est une vétéran d'ABC et de CBS News, membre de la Producers Guild of America et membre du conseil d'administration du James Beard Broadcast and Media Awards Committee. Grâce à Deborah Mitchell Media Associates, elle créera votre personnalité en ligne avec un site Web personnalisé, vous réservera la bonne émission de télévision, gérera vos profils de médias sociaux et vous mettra en contact avec les meilleurs et les plus brillants influenceurs numériques. Deborah est une contributrice hebdomadaire pour Entrepreneur.com et auteur de Donc, vous voulez passer à la télévision. Vous pouvez suivre Deborah @SocialTVDeb et/ou envoyer un e-mail à [email protected]


Affichage actuel : Indices culinaires

4 septembre 2015 | Publié dans Indices culinaires | Par Alexis Trass Walker

Soupe aux champignons à base de bouillon d'os.
Crédit photo : Ariane Resnick

Publié pour la première fois le 13 mars 2015

Le bouillon d'os est une tendance de santé assez nouvelle, mais c'est l'un des aliments les plus anciens de l'humanité. Depuis aussi longtemps que nous cuisinons de la viande, nous faisons ensuite bouillir les os avec de l'eau. Bien qu'il y ait de nombreux avantages pour la santé des produits d'origine animale bien approvisionnés, il y en a encore plus du bouillon d'os. Riche en collagène, en gélatine, en acides aminés, en CLA et en oméga 3, et utile pour guérir les maladies telles que l'inflammation, les blessures sportives, la cellulite, les fuites intestinales et le SCI, le bouillon d'os d'animaux biologiques nourris à l'herbe et élevés au pâturage est d'Amérique. 8217s nouveau super aliment puissant.

Souvent confondu avec le bouillon d'os, le bouillon d'os est le résultat de l'ébullition d'os d'animaux avec de l'eau beaucoup plus longtemps que pour le bouillon, et sans avoir besoin d'un bouquet garni. Avec de nombreuses heures de mijotage, le goût et les bienfaits pour la santé des oignons ou des carottes seraient perdus depuis longtemps, bien que vous puissiez certainement les ajouter après. Vous n'avez qu'à ajouter une petite quantité de sel et du vinaigre de cidre de pomme pour aider à extraire les minéraux des os, en plus des os et de l'eau.

Si le processus vous semble familier, vous connaissez peut-être déjà une version ethnique du bouillon d'os. Dans la culture juive, la soupe au poulet bouillie est un remède courant contre le rhume et est affectueusement appelée « pénicilline juive ». Les cultures asiatiques consomment du « bouillon de longue vie » pour favoriser la longévité, et presque tous les groupes indigènes dans le monde ont leur version. Cependant, ce n'est qu'au cours des deux dernières années que le bouillon d'os a gagné en popularité en Amérique, alimenté à la fois par le mouvement du régime paléo et par l'ouverture de cafés à bouillon d'os dans les grandes villes.

Soupe de légumes à base de bouillon d'os.
Crédit photo : Ariane Resnick

Les avantages du bouillon d'os sont multiples, mais ils ne peuvent être obtenus qu'à partir d'os correctement approvisionnés. Si vous faites bouillir des os conventionnels d'élevage industriel, vous concentrerez les pesticides dont les animaux sont nourris, les hormones et les antibiotiques qui leur sont administrés, et toutes leurs conditions inflammatoires. Le bouillon d'os n'est utile que s'il est fait d'os nourris à l'herbe, élevés au pâturage et biologiques. Cela dit, tous les types d'os sont bons pour le bouillon, des carcasses de poulet aux pieds de porc en passant par les jarrets d'agneau. Vous pouvez en utiliser un ou un mélange et choisir la saveur animale que vous préférez. Vous pouvez utiliser les restes d'os cuits d'un repas que vous avez préparé ou les acheter spécifiquement pour faire du bouillon.

Mon ratio pour faire du bouillon d'os est simple : 1 livre d'os pour 1 litre d'eau, avec 1 cuillère à café de sel et ½ cuillère à soupe de vinaigre de cidre. Si vous utilisez des os crus, le goût sera amélioré en les faisant d'abord brunir dans la casserole, mais ce n'est pas nécessaire. Le bouillon d'os est cuit pendant 2-3 heures dans une cocotte-minute, 12-24 heures sur la cuisinière ou 24-48 heures dans une mijoteuse. Après avoir mijoté pendant la bonne durée pour votre méthode de cuisson, laissez refroidir et égouttez les os. Vous pouvez augmenter le rapport pour faire n'importe quelle quantité de bouillon, et il se congèle très bien, assurez-vous de le refroidir complètement d'abord. La graisse qui s'accumule sur le dessus une fois que le bouillon est froid est riche en nutriments et peut remplacer le beurre ou l'huile dans d'autres recettes. Il peut être utilisé comme boisson réchauffante, base pour les soupes ou pour remplacer l'eau lors de la cuisson de céréales ou de légumineuses. J'ai 50 recettes pour tout, des ragoûts aux toniques en utilisant du bouillon d'os dans mon prochain livre, Le miracle du bouillon d'os, qui sera publié à la fin du printemps par Skyhorse Publishing. Quelle que soit la manière dont vous l'utilisez, le bouillon d'os est un outil simple et délicieux pour le bien-être.

Chef Ariane Resnick
Crédit photo : Chris Bacarella Photographie

Ariane Resnick est une chef privée et une nutritionniste certifiée qui se spécialise dans la cuisine biologique de la ferme à la table et crée des aliments indulgents, apparemment «normaux» à partir d'ingrédients alimentaires entiers impeccablement propres. Elle a cuisiné pour des célébrités telles que Gwyneth Paltrow, Chris Martin, Matt Groening, Lisa Edelstein et Jeff Franklin, et a été présentée dans des médias tels que Well + Good NYC, In Style, Star, Goop.com, food.com, Huffington Post, Refinery29.com, Muscle & Fitness, Men's Fitness, et Réseau alimentaire’s Haché. Elle a également survécu à un stade avancé de la maladie de Lyme et à un empoisonnement chimique, et s'est rétablie de manière holistique des deux. Lorsqu'il ne prépare pas de plats savoureux joliment présentés qui s'adaptent à presque toutes les restrictions alimentaires, Resnick consulte les clients et les chefs sur le bien-être et la nutrition, et fournit des instructions pratiques sur des moyens simples de cuisiner plus sainement. Son premier livre, Le miracle du bouillon d'os, sera publié à la fin du printemps par Skyhorse Publishing.

À venir : Ready4Air (TV) Les îles Vierges britanniques : une nouvelle destination mode

Deborah Mitchell Media Associates – Crédit photo : Debbie Mitchell – Conception graphique : Nay Ayache

La productrice de télévision réseau nominée aux Emmy Deborah Mitchell est une vétéran d'ABC et de CBS News, membre de la Producers Guild of America et membre du conseil d'administration du James Beard Broadcast and Media Awards Committee. Grâce à Deborah Mitchell Media Associates, elle créera votre personnalité en ligne avec un site Web personnalisé, vous réservera la bonne émission de télévision, gérera vos profils de médias sociaux et vous mettra en contact avec les meilleurs et les plus brillants influenceurs numériques. Deborah est une contributrice hebdomadaire pour Entrepreneur.com et auteur de Donc, vous voulez passer à la télévision. Vous pouvez suivre Deborah @SocialTVDeb et/ou envoyer un e-mail à [email protected]


Affichage actuel : Indices culinaires

4 septembre 2015 | Publié dans Indices culinaires | Par Alexis Trass Walker

Soupe aux champignons à base de bouillon d'os.
Crédit photo : Ariane Resnick

Publié pour la première fois le 13 mars 2015

Le bouillon d'os est une tendance de santé assez nouvelle, mais c'est l'un des aliments les plus anciens de l'humanité. Depuis aussi longtemps que nous cuisinons de la viande, nous faisons ensuite bouillir les os avec de l'eau. Bien qu'il y ait de nombreux avantages pour la santé des produits d'origine animale bien approvisionnés, il y en a encore plus du bouillon d'os. Riche en collagène, en gélatine, en acides aminés, en CLA et en oméga 3, et utile pour guérir les maladies telles que l'inflammation, les blessures sportives, la cellulite, les fuites intestinales et le SCI, le bouillon d'os d'animaux biologiques nourris à l'herbe et élevés au pâturage est d'Amérique. 8217s nouveau super aliment puissant.

Souvent confondu avec le bouillon d'os, le bouillon d'os est le résultat de l'ébullition d'os d'animaux avec de l'eau beaucoup plus longtemps que pour le bouillon, et sans avoir besoin d'un bouquet garni. Avec de nombreuses heures de mijotage, le goût et les bienfaits pour la santé des oignons ou des carottes seraient perdus depuis longtemps, bien que vous puissiez certainement les ajouter après. Vous n'avez qu'à ajouter une petite quantité de sel et du vinaigre de cidre de pomme pour aider à extraire les minéraux des os, en plus des os et de l'eau.

Si le processus vous semble familier, vous connaissez peut-être déjà une version ethnique du bouillon d'os. Dans la culture juive, la soupe au poulet bouillie est un remède courant contre le rhume et est affectueusement appelée « pénicilline juive ». Les cultures asiatiques consomment du « bouillon de longue vie » pour favoriser la longévité, et presque tous les groupes indigènes dans le monde ont leur version. Cependant, ce n'est qu'au cours des deux dernières années que le bouillon d'os a gagné en popularité en Amérique, alimenté à la fois par le mouvement du régime paléo et par l'ouverture de cafés à bouillon d'os dans les grandes villes.

Soupe de légumes à base de bouillon d'os.
Crédit photo : Ariane Resnick

Les avantages du bouillon d'os sont multiples, mais ils ne peuvent être obtenus qu'à partir d'os correctement approvisionnés. Si vous faites bouillir des os conventionnels d'élevage industriel, vous concentrerez les pesticides dont les animaux sont nourris, les hormones et les antibiotiques qui leur sont administrés, et toutes leurs conditions inflammatoires. Le bouillon d'os n'est utile que s'il est fait d'os nourris à l'herbe, élevés au pâturage et biologiques. Cela dit, tous les types d'os sont bons pour le bouillon, des carcasses de poulet aux pieds de porc en passant par les jarrets d'agneau. Vous pouvez en utiliser un ou un mélange et choisir la saveur animale que vous préférez. Vous pouvez utiliser les restes d'os cuits d'un repas que vous avez préparé ou les acheter spécifiquement pour faire du bouillon.

Mon ratio pour faire du bouillon d'os est simple : 1 livre d'os pour 1 litre d'eau, avec 1 cuillère à café de sel et ½ cuillère à soupe de vinaigre de cidre. Si vous utilisez des os crus, le goût sera amélioré en les faisant d'abord brunir dans la casserole, mais ce n'est pas nécessaire. Le bouillon d'os est cuit pendant 2-3 heures dans une cocotte-minute, 12-24 heures sur la cuisinière ou 24-48 heures dans une mijoteuse. Après avoir mijoté pendant la bonne durée pour votre méthode de cuisson, laissez refroidir et égouttez les os. Vous pouvez augmenter le rapport pour faire n'importe quelle quantité de bouillon, et il se congèle très bien, assurez-vous de le refroidir complètement d'abord. La graisse qui s'accumule sur le dessus une fois que le bouillon est froid est riche en nutriments et peut remplacer le beurre ou l'huile dans d'autres recettes. Il peut être utilisé comme boisson réchauffante, base pour les soupes ou pour remplacer l'eau lors de la cuisson de céréales ou de légumineuses. J'ai 50 recettes pour tout, des ragoûts aux toniques en utilisant du bouillon d'os dans mon prochain livre, Le miracle du bouillon d'os, qui sera publié à la fin du printemps par Skyhorse Publishing. Quelle que soit la manière dont vous l'utilisez, le bouillon d'os est un outil simple et délicieux pour le bien-être.

Chef Ariane Resnick
Crédit photo : Chris Bacarella Photographie

Ariane Resnick est une chef privée et une nutritionniste certifiée qui se spécialise dans la cuisine biologique de la ferme à la table et crée des aliments indulgents, apparemment «normaux» à partir d'ingrédients alimentaires entiers impeccablement propres. Elle a cuisiné pour des célébrités telles que Gwyneth Paltrow, Chris Martin, Matt Groening, Lisa Edelstein et Jeff Franklin, et a été présentée dans des médias tels que Well + Good NYC, In Style, Star, Goop.com, food.com, Huffington Post, Refinery29.com, Muscle & Fitness, Men's Fitness, et Réseau alimentaire’s Haché. Elle a également survécu à un stade avancé de la maladie de Lyme et à un empoisonnement chimique, et s'est rétablie de manière holistique des deux. Lorsqu'il ne prépare pas de plats savoureux joliment présentés qui s'adaptent à presque toutes les restrictions alimentaires, Resnick consulte les clients et les chefs sur le bien-être et la nutrition, et fournit des instructions pratiques sur des moyens simples de cuisiner plus sainement. Son premier livre, Le miracle du bouillon d'os, sera publié à la fin du printemps par Skyhorse Publishing.

À venir : Ready4Air (TV) Les îles Vierges britanniques : une nouvelle destination mode

Deborah Mitchell Media Associates – Crédit photo : Debbie Mitchell – Conception graphique : Nay Ayache

La productrice de télévision réseau nominée aux Emmy Deborah Mitchell est une vétéran d'ABC et de CBS News, membre de la Producers Guild of America et membre du conseil d'administration du James Beard Broadcast and Media Awards Committee. Grâce à Deborah Mitchell Media Associates, elle créera votre personnalité en ligne avec un site Web personnalisé, vous réservera la bonne émission de télévision, gérera vos profils de médias sociaux et vous mettra en contact avec les meilleurs et les plus brillants influenceurs numériques. Deborah est une contributrice hebdomadaire pour Entrepreneur.com et auteur de Donc, vous voulez passer à la télévision. Vous pouvez suivre Deborah @SocialTVDeb et/ou envoyer un e-mail à [email protected]


Affichage actuel : Indices culinaires

4 septembre 2015 | Publié dans Indices culinaires | Par Alexis Trass Walker

Soupe aux champignons à base de bouillon d'os.
Crédit photo : Ariane Resnick

Publié pour la première fois le 13 mars 2015

Le bouillon d'os est une tendance de santé assez nouvelle, mais c'est l'un des aliments les plus anciens de l'humanité. Depuis aussi longtemps que nous cuisinons de la viande, nous faisons ensuite bouillir les os avec de l'eau. Bien qu'il y ait de nombreux avantages pour la santé des produits d'origine animale bien approvisionnés, il y en a encore plus du bouillon d'os. Riche en collagène, en gélatine, en acides aminés, en CLA et en oméga 3, et utile pour guérir les maladies telles que l'inflammation, les blessures sportives, la cellulite, les fuites intestinales et le SCI, le bouillon d'os d'animaux biologiques nourris à l'herbe et élevés au pâturage est d'Amérique. 8217s nouveau super aliment puissant.

Souvent confondu avec le bouillon d'os, le bouillon d'os est le résultat de l'ébullition d'os d'animaux avec de l'eau beaucoup plus longtemps que pour le bouillon, et sans avoir besoin d'un bouquet garni. Avec de nombreuses heures de mijotage, le goût et les bienfaits pour la santé des oignons ou des carottes seraient perdus depuis longtemps, bien que vous puissiez certainement les ajouter après. Vous n'avez qu'à ajouter une petite quantité de sel et du vinaigre de cidre de pomme pour aider à extraire les minéraux des os, en plus des os et de l'eau.

Si le processus vous semble familier, vous connaissez peut-être déjà une version ethnique du bouillon d'os. Dans la culture juive, la soupe au poulet bouillie est un remède courant contre le rhume et est affectueusement appelée « pénicilline juive ». Les cultures asiatiques consomment du « bouillon de longue vie » pour favoriser la longévité, et presque tous les groupes indigènes dans le monde ont leur version. Cependant, ce n'est qu'au cours des deux dernières années que le bouillon d'os a gagné en popularité en Amérique, alimenté à la fois par le mouvement du régime paléo et par l'ouverture de cafés à bouillon d'os dans les grandes villes.

Soupe de légumes à base de bouillon d'os.
Crédit photo : Ariane Resnick

Les avantages du bouillon d'os sont multiples, mais ils ne peuvent être obtenus qu'à partir d'os correctement approvisionnés. Si vous faites bouillir des os conventionnels d'élevage industriel, vous concentrerez les pesticides dont les animaux sont nourris, les hormones et les antibiotiques qui leur sont administrés, et toutes leurs conditions inflammatoires. Le bouillon d'os n'est utile que s'il est fait d'os nourris à l'herbe, élevés au pâturage et biologiques. Cela dit, tous les types d'os sont bons pour le bouillon, des carcasses de poulet aux pieds de porc en passant par les jarrets d'agneau. Vous pouvez en utiliser un ou un mélange et choisir la saveur animale que vous préférez. Vous pouvez utiliser les restes d'os cuits d'un repas que vous avez préparé ou les acheter spécifiquement pour faire du bouillon.

Mon ratio pour faire du bouillon d'os est simple : 1 livre d'os pour 1 litre d'eau, avec 1 cuillère à café de sel et ½ cuillère à soupe de vinaigre de cidre. Si vous utilisez des os crus, le goût sera amélioré en les faisant d'abord brunir dans la casserole, mais ce n'est pas nécessaire. Le bouillon d'os est cuit pendant 2-3 heures dans une cocotte-minute, 12-24 heures sur la cuisinière ou 24-48 heures dans une mijoteuse. Après avoir mijoté pendant la bonne durée pour votre méthode de cuisson, laissez refroidir et égouttez les os. Vous pouvez augmenter le rapport pour faire n'importe quelle quantité de bouillon, et il se congèle très bien, assurez-vous de le refroidir complètement d'abord. La graisse qui s'accumule sur le dessus une fois que le bouillon est froid est riche en nutriments et peut remplacer le beurre ou l'huile dans d'autres recettes. Il peut être utilisé comme boisson réchauffante, base pour les soupes ou pour remplacer l'eau lors de la cuisson de céréales ou de légumineuses. J'ai 50 recettes pour tout, des ragoûts aux toniques en utilisant du bouillon d'os dans mon prochain livre, Le miracle du bouillon d'os, qui sera publié à la fin du printemps par Skyhorse Publishing. Quelle que soit la manière dont vous l'utilisez, le bouillon d'os est un outil simple et délicieux pour le bien-être.

Chef Ariane Resnick
Crédit photo : Chris Bacarella Photographie

Ariane Resnick est une chef privée et une nutritionniste certifiée qui se spécialise dans la cuisine biologique de la ferme à la table et crée des aliments indulgents, apparemment «normaux» à partir d'ingrédients alimentaires entiers impeccablement propres. Elle a cuisiné pour des célébrités telles que Gwyneth Paltrow, Chris Martin, Matt Groening, Lisa Edelstein et Jeff Franklin, et a été présentée dans des médias tels que Well + Good NYC, In Style, Star, Goop.com, food.com, Huffington Post, Refinery29.com, Muscle & Fitness, Men's Fitness, et Réseau alimentaire’s Haché. Elle a également survécu à un stade avancé de la maladie de Lyme et à un empoisonnement chimique, et s'est rétablie de manière holistique des deux. Lorsqu'il ne prépare pas de plats savoureux joliment présentés qui s'adaptent à presque toutes les restrictions alimentaires, Resnick consulte les clients et les chefs sur le bien-être et la nutrition, et fournit des instructions pratiques sur des moyens simples de cuisiner plus sainement. Son premier livre, Le miracle du bouillon d'os, sera publié à la fin du printemps par Skyhorse Publishing.

À venir : Ready4Air (TV) Les îles Vierges britanniques : une nouvelle destination mode

Deborah Mitchell Media Associates – Crédit photo : Debbie Mitchell – Conception graphique : Nay Ayache

La productrice de télévision réseau nominée aux Emmy Deborah Mitchell est une vétéran d'ABC et de CBS News, membre de la Producers Guild of America et membre du conseil d'administration du James Beard Broadcast and Media Awards Committee. Grâce à Deborah Mitchell Media Associates, elle créera votre personnalité en ligne avec un site Web personnalisé, vous réservera la bonne émission de télévision, gérera vos profils de médias sociaux et vous mettra en contact avec les meilleurs et les plus brillants influenceurs numériques. Deborah est une contributrice hebdomadaire pour Entrepreneur.com et auteur de Donc, vous voulez passer à la télévision. Vous pouvez suivre Deborah @SocialTVDeb et/ou envoyer un e-mail à [email protected]


Affichage actuel : Indices culinaires

4 septembre 2015 | Publié dans Indices culinaires | Par Alexis Trass Walker

Soupe aux champignons à base de bouillon d'os.
Crédit photo : Ariane Resnick

Publié pour la première fois le 13 mars 2015

Le bouillon d'os est une tendance de santé assez nouvelle, mais c'est l'un des aliments les plus anciens de l'humanité. Depuis aussi longtemps que nous cuisinons de la viande, nous faisons ensuite bouillir les os avec de l'eau. Bien qu'il y ait de nombreux avantages pour la santé des produits d'origine animale bien approvisionnés, il y en a encore plus du bouillon d'os. Riche en collagène, en gélatine, en acides aminés, en CLA et en oméga 3, et utile pour guérir les maladies telles que l'inflammation, les blessures sportives, la cellulite, les fuites intestinales et le SCI, le bouillon d'os d'animaux biologiques nourris à l'herbe et élevés au pâturage est d'Amérique. 8217s nouveau super aliment puissant.

Souvent confondu avec le bouillon d'os, le bouillon d'os est le résultat de l'ébullition d'os d'animaux avec de l'eau beaucoup plus longtemps que pour le bouillon, et sans avoir besoin d'un bouquet garni. Avec de nombreuses heures de mijotage, le goût et les bienfaits pour la santé des oignons ou des carottes seraient perdus depuis longtemps, bien que vous puissiez certainement les ajouter après. Vous n'avez qu'à ajouter une petite quantité de sel et du vinaigre de cidre de pomme pour aider à extraire les minéraux des os, en plus des os et de l'eau.

If the process sounds familiar to you, you may already be familiar with an ethnic version of bone broth. In Jewish culture, long-boiled chicken soup is a common cure for colds and lovingly referred to as “Jewish penicillin.” Asian cultures consume “long-life broth” to promote longevity, and nearly every native group worldwide has their version. However, it is only in the past year or two that bone broth has gained popularity in America, fueled both by the Paleo diet movement and the opening of bone broth cafes in major cities.

Vegetable soup made with bone broth.
Photo credit: Ariane Resnick

The benefits of bone broth are manifold, but they can only be obtained from properly sourced bones. If you boil factory-farmed conventional bones, you will be concentrating the pesticides the animals are fed, the hormones and antibiotics they’re given, and all of their inflammatory conditions. Bone broth is only useful if made with grass-fed, pasture-raised, and organic bones. That said, all types of bones are good for broth, from chicken carcasses to pig’s feet to lamb shanks. You can use one, or a mix, and should choose whichever animal’s flavor you most prefer. You can use either leftover cooked bones from a meal you’ve made, or buy them specifically to make broth.

My ratio for making bone broth is a simple one: 1 pound of bones to 1 quart of water, with 1 teaspoon of salt and ½ tablespoon of cider vinegar. If you are using raw bones, the taste will be improved by browning them first in the pot, but that isn’t necessary. Bone broth is cooked for 2-3 hours in a pressure cooker, 12-24 hours on the stovetop, or 24-48 hours in a slow cooker. After simmering for the right duration of time for your cooking method, cool and strain out the bones. You can increase the ratio to make any amount of broth, and it freezes very well make sure to chill it thoroughly first. The fat that collects on top once the broth is cold is nutrient-rich and can replace butter or oil in other recipes. It can be used as a warming drink, a base for soups, or to replace water when cooking grains or legumes. I have 50 recipes for everything from stews to tonics using bone broth in my upcoming book, The Bone Broth Miracle, which will be released late this spring by Skyhorse Publishing. However you choose to use it, bone broth is a simple, delicious tool for wellness.

Chef Ariane Resnick
Photo credit: Chris Bacarella Photography

Ariane Resnick is a private chef and certified nutritionist who specializes in organic farm-to-table cuisine and creates indulgent, seemingly “normal” food out of impeccably clean, whole food ingredients. She has cooked for celebrities that include Gwyneth Paltrow, Chris Martin, Matt Groening, Lisa Edelstein, and Jeff Franklin, and has been featured in media such as Well + Good NYC, In Style, Star, Goop.com, food.com, Huffington Post, Refinery29.com, Muscle & Fitness, Men’s Fitness, et Food Network’s Chopped. She is also a survivor of late stage Lyme Disease and chemical poisoning, and recovered holistically from both. When not crafting beautifully presented tasty dishes that accommodate just about any dietary restriction, Resnick consults clients and chefs on wellness and nutrition, and provides hands-on instruction for simple ways to cook more healthfully. Her first book, The Bone Broth Miracle, will be released late this spring by Skyhorse Publishing.

Coming up: Ready4Air (TV) The British Virgin Islands: A New Fashion Destination

Deborah Mitchell Media Associates – Photo Credit: Debbie Mitchell – Graphic Design: Nay Ayache

Emmy-nominated network television producer Deborah Mitchell is a veteran of ABC and CBS News, a member of the Producers Guild of America, and a board member of the James Beard Broadcast and Media Awards Committee. Through Deborah Mitchell Media Associates, she will create your online personality with a customized website, book you on the right television show, manage your social media profiles, and connect you with the best and brightest digital influencers. Deborah is a weekly contributor for Entrepreneur.com and author of So You Want To Be On TV. You can follow Deborah @SocialTVDeb and/or email [email protected]


Currently Viewing: Culinary Cues

September 4, 2015 | Posted in Culinary Cues | By Alexis Trass Walker

Mushroom soup made with bone broth.
Photo credit: Ariane Resnick

First published on March 13, 2015

Bone broth is a fairly new health trend, but it is one of humanity’s oldest foods. For as long as we have been cooking meat, we’ve been boiling the bones with water afterward. While there are many health benefits of well-sourced animal products, there are even more from bone broth. Rich in collagen, gelatin, amino acids, CLA, and Omega 3, and useful for healing ailments including inflammation, sports injury, cellulite, leaky gut, and IBS, the broth of grass-fed and pasture-raised organic animal bones is America’s powerful new superfood.

Often confused with soup stock, bone broth is the result of boiling animal bones with water for far longer than one would for stock, and without the need for a bouquet garni. With many hours of simmering, the taste and health benefits of onions or carrots would be long since lost, though you can certainly add them after. You need only to add a small amount of salt and some apple cider vinegar to help pull the minerals out of the bones, in addition to bones and water.

If the process sounds familiar to you, you may already be familiar with an ethnic version of bone broth. In Jewish culture, long-boiled chicken soup is a common cure for colds and lovingly referred to as “Jewish penicillin.” Asian cultures consume “long-life broth” to promote longevity, and nearly every native group worldwide has their version. However, it is only in the past year or two that bone broth has gained popularity in America, fueled both by the Paleo diet movement and the opening of bone broth cafes in major cities.

Vegetable soup made with bone broth.
Photo credit: Ariane Resnick

The benefits of bone broth are manifold, but they can only be obtained from properly sourced bones. If you boil factory-farmed conventional bones, you will be concentrating the pesticides the animals are fed, the hormones and antibiotics they’re given, and all of their inflammatory conditions. Bone broth is only useful if made with grass-fed, pasture-raised, and organic bones. That said, all types of bones are good for broth, from chicken carcasses to pig’s feet to lamb shanks. You can use one, or a mix, and should choose whichever animal’s flavor you most prefer. You can use either leftover cooked bones from a meal you’ve made, or buy them specifically to make broth.

My ratio for making bone broth is a simple one: 1 pound of bones to 1 quart of water, with 1 teaspoon of salt and ½ tablespoon of cider vinegar. If you are using raw bones, the taste will be improved by browning them first in the pot, but that isn’t necessary. Bone broth is cooked for 2-3 hours in a pressure cooker, 12-24 hours on the stovetop, or 24-48 hours in a slow cooker. After simmering for the right duration of time for your cooking method, cool and strain out the bones. You can increase the ratio to make any amount of broth, and it freezes very well make sure to chill it thoroughly first. The fat that collects on top once the broth is cold is nutrient-rich and can replace butter or oil in other recipes. It can be used as a warming drink, a base for soups, or to replace water when cooking grains or legumes. I have 50 recipes for everything from stews to tonics using bone broth in my upcoming book, The Bone Broth Miracle, which will be released late this spring by Skyhorse Publishing. However you choose to use it, bone broth is a simple, delicious tool for wellness.

Chef Ariane Resnick
Photo credit: Chris Bacarella Photography

Ariane Resnick is a private chef and certified nutritionist who specializes in organic farm-to-table cuisine and creates indulgent, seemingly “normal” food out of impeccably clean, whole food ingredients. She has cooked for celebrities that include Gwyneth Paltrow, Chris Martin, Matt Groening, Lisa Edelstein, and Jeff Franklin, and has been featured in media such as Well + Good NYC, In Style, Star, Goop.com, food.com, Huffington Post, Refinery29.com, Muscle & Fitness, Men’s Fitness, et Food Network’s Chopped. She is also a survivor of late stage Lyme Disease and chemical poisoning, and recovered holistically from both. When not crafting beautifully presented tasty dishes that accommodate just about any dietary restriction, Resnick consults clients and chefs on wellness and nutrition, and provides hands-on instruction for simple ways to cook more healthfully. Her first book, The Bone Broth Miracle, will be released late this spring by Skyhorse Publishing.

Coming up: Ready4Air (TV) The British Virgin Islands: A New Fashion Destination

Deborah Mitchell Media Associates – Photo Credit: Debbie Mitchell – Graphic Design: Nay Ayache

Emmy-nominated network television producer Deborah Mitchell is a veteran of ABC and CBS News, a member of the Producers Guild of America, and a board member of the James Beard Broadcast and Media Awards Committee. Through Deborah Mitchell Media Associates, she will create your online personality with a customized website, book you on the right television show, manage your social media profiles, and connect you with the best and brightest digital influencers. Deborah is a weekly contributor for Entrepreneur.com and author of So You Want To Be On TV. You can follow Deborah @SocialTVDeb and/or email [email protected]


Currently Viewing: Culinary Cues

September 4, 2015 | Posted in Culinary Cues | By Alexis Trass Walker

Mushroom soup made with bone broth.
Photo credit: Ariane Resnick

First published on March 13, 2015

Bone broth is a fairly new health trend, but it is one of humanity’s oldest foods. For as long as we have been cooking meat, we’ve been boiling the bones with water afterward. While there are many health benefits of well-sourced animal products, there are even more from bone broth. Rich in collagen, gelatin, amino acids, CLA, and Omega 3, and useful for healing ailments including inflammation, sports injury, cellulite, leaky gut, and IBS, the broth of grass-fed and pasture-raised organic animal bones is America’s powerful new superfood.

Often confused with soup stock, bone broth is the result of boiling animal bones with water for far longer than one would for stock, and without the need for a bouquet garni. With many hours of simmering, the taste and health benefits of onions or carrots would be long since lost, though you can certainly add them after. You need only to add a small amount of salt and some apple cider vinegar to help pull the minerals out of the bones, in addition to bones and water.

If the process sounds familiar to you, you may already be familiar with an ethnic version of bone broth. In Jewish culture, long-boiled chicken soup is a common cure for colds and lovingly referred to as “Jewish penicillin.” Asian cultures consume “long-life broth” to promote longevity, and nearly every native group worldwide has their version. However, it is only in the past year or two that bone broth has gained popularity in America, fueled both by the Paleo diet movement and the opening of bone broth cafes in major cities.

Vegetable soup made with bone broth.
Photo credit: Ariane Resnick

The benefits of bone broth are manifold, but they can only be obtained from properly sourced bones. If you boil factory-farmed conventional bones, you will be concentrating the pesticides the animals are fed, the hormones and antibiotics they’re given, and all of their inflammatory conditions. Bone broth is only useful if made with grass-fed, pasture-raised, and organic bones. That said, all types of bones are good for broth, from chicken carcasses to pig’s feet to lamb shanks. You can use one, or a mix, and should choose whichever animal’s flavor you most prefer. You can use either leftover cooked bones from a meal you’ve made, or buy them specifically to make broth.

My ratio for making bone broth is a simple one: 1 pound of bones to 1 quart of water, with 1 teaspoon of salt and ½ tablespoon of cider vinegar. If you are using raw bones, the taste will be improved by browning them first in the pot, but that isn’t necessary. Bone broth is cooked for 2-3 hours in a pressure cooker, 12-24 hours on the stovetop, or 24-48 hours in a slow cooker. After simmering for the right duration of time for your cooking method, cool and strain out the bones. You can increase the ratio to make any amount of broth, and it freezes very well make sure to chill it thoroughly first. The fat that collects on top once the broth is cold is nutrient-rich and can replace butter or oil in other recipes. It can be used as a warming drink, a base for soups, or to replace water when cooking grains or legumes. I have 50 recipes for everything from stews to tonics using bone broth in my upcoming book, The Bone Broth Miracle, which will be released late this spring by Skyhorse Publishing. However you choose to use it, bone broth is a simple, delicious tool for wellness.

Chef Ariane Resnick
Photo credit: Chris Bacarella Photography

Ariane Resnick is a private chef and certified nutritionist who specializes in organic farm-to-table cuisine and creates indulgent, seemingly “normal” food out of impeccably clean, whole food ingredients. She has cooked for celebrities that include Gwyneth Paltrow, Chris Martin, Matt Groening, Lisa Edelstein, and Jeff Franklin, and has been featured in media such as Well + Good NYC, In Style, Star, Goop.com, food.com, Huffington Post, Refinery29.com, Muscle & Fitness, Men’s Fitness, et Food Network’s Chopped. She is also a survivor of late stage Lyme Disease and chemical poisoning, and recovered holistically from both. When not crafting beautifully presented tasty dishes that accommodate just about any dietary restriction, Resnick consults clients and chefs on wellness and nutrition, and provides hands-on instruction for simple ways to cook more healthfully. Her first book, The Bone Broth Miracle, will be released late this spring by Skyhorse Publishing.

Coming up: Ready4Air (TV) The British Virgin Islands: A New Fashion Destination

Deborah Mitchell Media Associates – Photo Credit: Debbie Mitchell – Graphic Design: Nay Ayache

Emmy-nominated network television producer Deborah Mitchell is a veteran of ABC and CBS News, a member of the Producers Guild of America, and a board member of the James Beard Broadcast and Media Awards Committee. Through Deborah Mitchell Media Associates, she will create your online personality with a customized website, book you on the right television show, manage your social media profiles, and connect you with the best and brightest digital influencers. Deborah is a weekly contributor for Entrepreneur.com and author of So You Want To Be On TV. You can follow Deborah @SocialTVDeb and/or email [email protected]


Currently Viewing: Culinary Cues

September 4, 2015 | Posted in Culinary Cues | By Alexis Trass Walker

Mushroom soup made with bone broth.
Photo credit: Ariane Resnick

First published on March 13, 2015

Bone broth is a fairly new health trend, but it is one of humanity’s oldest foods. For as long as we have been cooking meat, we’ve been boiling the bones with water afterward. While there are many health benefits of well-sourced animal products, there are even more from bone broth. Rich in collagen, gelatin, amino acids, CLA, and Omega 3, and useful for healing ailments including inflammation, sports injury, cellulite, leaky gut, and IBS, the broth of grass-fed and pasture-raised organic animal bones is America’s powerful new superfood.

Often confused with soup stock, bone broth is the result of boiling animal bones with water for far longer than one would for stock, and without the need for a bouquet garni. With many hours of simmering, the taste and health benefits of onions or carrots would be long since lost, though you can certainly add them after. You need only to add a small amount of salt and some apple cider vinegar to help pull the minerals out of the bones, in addition to bones and water.

If the process sounds familiar to you, you may already be familiar with an ethnic version of bone broth. In Jewish culture, long-boiled chicken soup is a common cure for colds and lovingly referred to as “Jewish penicillin.” Asian cultures consume “long-life broth” to promote longevity, and nearly every native group worldwide has their version. However, it is only in the past year or two that bone broth has gained popularity in America, fueled both by the Paleo diet movement and the opening of bone broth cafes in major cities.

Vegetable soup made with bone broth.
Photo credit: Ariane Resnick

The benefits of bone broth are manifold, but they can only be obtained from properly sourced bones. If you boil factory-farmed conventional bones, you will be concentrating the pesticides the animals are fed, the hormones and antibiotics they’re given, and all of their inflammatory conditions. Bone broth is only useful if made with grass-fed, pasture-raised, and organic bones. That said, all types of bones are good for broth, from chicken carcasses to pig’s feet to lamb shanks. You can use one, or a mix, and should choose whichever animal’s flavor you most prefer. You can use either leftover cooked bones from a meal you’ve made, or buy them specifically to make broth.

My ratio for making bone broth is a simple one: 1 pound of bones to 1 quart of water, with 1 teaspoon of salt and ½ tablespoon of cider vinegar. If you are using raw bones, the taste will be improved by browning them first in the pot, but that isn’t necessary. Bone broth is cooked for 2-3 hours in a pressure cooker, 12-24 hours on the stovetop, or 24-48 hours in a slow cooker. After simmering for the right duration of time for your cooking method, cool and strain out the bones. You can increase the ratio to make any amount of broth, and it freezes very well make sure to chill it thoroughly first. The fat that collects on top once the broth is cold is nutrient-rich and can replace butter or oil in other recipes. It can be used as a warming drink, a base for soups, or to replace water when cooking grains or legumes. I have 50 recipes for everything from stews to tonics using bone broth in my upcoming book, The Bone Broth Miracle, which will be released late this spring by Skyhorse Publishing. However you choose to use it, bone broth is a simple, delicious tool for wellness.

Chef Ariane Resnick
Photo credit: Chris Bacarella Photography

Ariane Resnick is a private chef and certified nutritionist who specializes in organic farm-to-table cuisine and creates indulgent, seemingly “normal” food out of impeccably clean, whole food ingredients. She has cooked for celebrities that include Gwyneth Paltrow, Chris Martin, Matt Groening, Lisa Edelstein, and Jeff Franklin, and has been featured in media such as Well + Good NYC, In Style, Star, Goop.com, food.com, Huffington Post, Refinery29.com, Muscle & Fitness, Men’s Fitness, et Food Network’s Chopped. She is also a survivor of late stage Lyme Disease and chemical poisoning, and recovered holistically from both. When not crafting beautifully presented tasty dishes that accommodate just about any dietary restriction, Resnick consults clients and chefs on wellness and nutrition, and provides hands-on instruction for simple ways to cook more healthfully. Her first book, The Bone Broth Miracle, will be released late this spring by Skyhorse Publishing.

Coming up: Ready4Air (TV) The British Virgin Islands: A New Fashion Destination

Deborah Mitchell Media Associates – Photo Credit: Debbie Mitchell – Graphic Design: Nay Ayache

Emmy-nominated network television producer Deborah Mitchell is a veteran of ABC and CBS News, a member of the Producers Guild of America, and a board member of the James Beard Broadcast and Media Awards Committee. Through Deborah Mitchell Media Associates, she will create your online personality with a customized website, book you on the right television show, manage your social media profiles, and connect you with the best and brightest digital influencers. Deborah is a weekly contributor for Entrepreneur.com and author of So You Want To Be On TV. You can follow Deborah @SocialTVDeb and/or email [email protected]


Currently Viewing: Culinary Cues

September 4, 2015 | Posted in Culinary Cues | By Alexis Trass Walker

Mushroom soup made with bone broth.
Photo credit: Ariane Resnick

First published on March 13, 2015

Bone broth is a fairly new health trend, but it is one of humanity’s oldest foods. For as long as we have been cooking meat, we’ve been boiling the bones with water afterward. While there are many health benefits of well-sourced animal products, there are even more from bone broth. Rich in collagen, gelatin, amino acids, CLA, and Omega 3, and useful for healing ailments including inflammation, sports injury, cellulite, leaky gut, and IBS, the broth of grass-fed and pasture-raised organic animal bones is America’s powerful new superfood.

Often confused with soup stock, bone broth is the result of boiling animal bones with water for far longer than one would for stock, and without the need for a bouquet garni. With many hours of simmering, the taste and health benefits of onions or carrots would be long since lost, though you can certainly add them after. You need only to add a small amount of salt and some apple cider vinegar to help pull the minerals out of the bones, in addition to bones and water.

If the process sounds familiar to you, you may already be familiar with an ethnic version of bone broth. In Jewish culture, long-boiled chicken soup is a common cure for colds and lovingly referred to as “Jewish penicillin.” Asian cultures consume “long-life broth” to promote longevity, and nearly every native group worldwide has their version. However, it is only in the past year or two that bone broth has gained popularity in America, fueled both by the Paleo diet movement and the opening of bone broth cafes in major cities.

Vegetable soup made with bone broth.
Photo credit: Ariane Resnick

The benefits of bone broth are manifold, but they can only be obtained from properly sourced bones. If you boil factory-farmed conventional bones, you will be concentrating the pesticides the animals are fed, the hormones and antibiotics they’re given, and all of their inflammatory conditions. Bone broth is only useful if made with grass-fed, pasture-raised, and organic bones. That said, all types of bones are good for broth, from chicken carcasses to pig’s feet to lamb shanks. You can use one, or a mix, and should choose whichever animal’s flavor you most prefer. You can use either leftover cooked bones from a meal you’ve made, or buy them specifically to make broth.

My ratio for making bone broth is a simple one: 1 pound of bones to 1 quart of water, with 1 teaspoon of salt and ½ tablespoon of cider vinegar. If you are using raw bones, the taste will be improved by browning them first in the pot, but that isn’t necessary. Bone broth is cooked for 2-3 hours in a pressure cooker, 12-24 hours on the stovetop, or 24-48 hours in a slow cooker. After simmering for the right duration of time for your cooking method, cool and strain out the bones. You can increase the ratio to make any amount of broth, and it freezes very well make sure to chill it thoroughly first. The fat that collects on top once the broth is cold is nutrient-rich and can replace butter or oil in other recipes. It can be used as a warming drink, a base for soups, or to replace water when cooking grains or legumes. I have 50 recipes for everything from stews to tonics using bone broth in my upcoming book, The Bone Broth Miracle, which will be released late this spring by Skyhorse Publishing. However you choose to use it, bone broth is a simple, delicious tool for wellness.

Chef Ariane Resnick
Photo credit: Chris Bacarella Photography

Ariane Resnick is a private chef and certified nutritionist who specializes in organic farm-to-table cuisine and creates indulgent, seemingly “normal” food out of impeccably clean, whole food ingredients. She has cooked for celebrities that include Gwyneth Paltrow, Chris Martin, Matt Groening, Lisa Edelstein, and Jeff Franklin, and has been featured in media such as Well + Good NYC, In Style, Star, Goop.com, food.com, Huffington Post, Refinery29.com, Muscle & Fitness, Men’s Fitness, et Food Network’s Chopped. She is also a survivor of late stage Lyme Disease and chemical poisoning, and recovered holistically from both. When not crafting beautifully presented tasty dishes that accommodate just about any dietary restriction, Resnick consults clients and chefs on wellness and nutrition, and provides hands-on instruction for simple ways to cook more healthfully. Her first book, The Bone Broth Miracle, will be released late this spring by Skyhorse Publishing.

Coming up: Ready4Air (TV) The British Virgin Islands: A New Fashion Destination

Deborah Mitchell Media Associates – Photo Credit: Debbie Mitchell – Graphic Design: Nay Ayache

Emmy-nominated network television producer Deborah Mitchell is a veteran of ABC and CBS News, a member of the Producers Guild of America, and a board member of the James Beard Broadcast and Media Awards Committee. Through Deborah Mitchell Media Associates, she will create your online personality with a customized website, book you on the right television show, manage your social media profiles, and connect you with the best and brightest digital influencers. Deborah is a weekly contributor for Entrepreneur.com and author of So You Want To Be On TV. You can follow Deborah @SocialTVDeb and/or email [email protected]


Voir la vidéo: NYC Restaurants French Fries Set Guinness World Record Most Expensive